axis@axishello.com
7-9 Rue de Chantecaille, 87220 Feytiat
Axis prototypiste de Bob

L’impression 3D au service des machines obsolètes et des prototypes

On pourrait trouver l’idée surprenante, mais c’est pourtant là toute la force de la fabrication additive : recréer des pièces qui n’existent pas ou plus.

Le prototypage rapide

Axis prototypiste du lave vaisselle ultra compact Bob
Lave-vaisselle Bob

On parle souvent de l’impression 3D comme technologie du futur, qui permet de développer des prototypes avec des formes impossibles jusqu’à présent, tout en optimisant la structure, le poids et le coût. C’est effectivement vrai et l’industrie investit de plus en plus dans ces machines qui permettent d’accélérer le cycle de développement des produits. Les entreprises font appel aussi de plus en plus aux sociétés de services d’impression spécialisées telle qu’Axis qui est équipée de différentes technologies permettant de couvrir un large spectre de besoins. Axis travaille avec de nombreux partenaires tels que HP, 3D systems, EOS, Stratasys, Raplas, e-motion Tech, Rösler

Coté prototypage, Axis avait par exemple aidé Daan Tech sur le projet innovant de Bob le mini lave-vaisselle, entièrement produit en France.

L’impression 3D vient aussi à la rescousse des sociétés qui ont besoin de remplacer une pièce mécanique dans une machine ayant des années de services, et donc hors limite des stocks de pièces détachées. Lorsque la machine est peu coûteuse et qu’un nouveau modèle apporte de nouvelles fonctions, l’investissement semble approprié. Mais lorsque la machine coûte plusieurs milliers d’euros et qu’une simple pièce défectueuse bloque son utilisation, il faut trouver une solution pour la réparer.

La production de pièces obsolètes

C’est le cas de ce client, installateur et réparateur de pompes industrielles qui avait besoin de remplacer une pièce qui n’existait plus sur un modèle particulier. Avec une approche traditionnelle, il lui fallait créer un moule (pour une seule pièce) ce qui lui revenait déjà entre 4,000 et 5,000€. Il fallait ensuite compter 4,000€ de plus pour faire une coulée et retravailler la pièce.

Grâce à l’impression 3D, la pièce a pu être créée directement dans le matériau adéquat, sans passer par un moule, dans un délai de production très rapide et pour une fraction du prix. Par la suite si le client souhaite une nouvelle pièce, il suffit de relancer une impression à la demande. Plus besoin de stocker des pièces de rechange « au cas où » qui génèrent du stock et coûtent de l’argent.

Alors si vous aussi, vous avez besoin de créer une pièce unique, contactez nos experts qui pourront vous guider dans votre projet.

corps-de-pompe
corps de pompe